Pourquoi ça va si vite ?

Les vêtements qui ne durent même pas une saison, les chaussures dont la semelle se fait la malle à la première randonnée, le sac de collège dont la bretelle casse AVANT les vacances de février !... C'est ça alors  la fast fashion ? L'idée que tout est usable, cassable et donc remplacable. Cela induit cette impression que rien n'a de la valeur, ça casse, ça se remplace, et je passe mon temps à racheter des trucs qui casseront dans quelques mois.

Cet immense gâchis me met mal à l'aise, ce constat que je ne peux plus compter sur les objets, inutile de s'attacher à ce nouveau sac, il sera mort dans 5 mois ! NON je ne veux pas de ça. En fait moi je les aime bien mes trucs. J'aime bien m'acheter rarement des trucs et savoir qu'ils resteront avec moi longtemps.

En fait, je suis sentimentale.

Mais pourquoi faudrait-il être rétrograde sous prétxte que l'on s'attache à un objet? Oui j'aime le cartable marron de mon fils ainé car il a fait sa deuxième rentrée à l'école maternelle avec ce petit cartable sur son dos. Il a également fait sa troisième rentrée avec... Et quand il est rentré en CP, il a été tellement fièr d'offrir son cartable de maternelle à sa petite soeur!

J'étais satisfaite de constater qu'il était toujours en parfait état, prêt pour reprendre le chemin de l'école ! Et maintenant qu'il est rangé dans un placard... avec les souvenirs de maternelle dedans... je piaffe à l'idée de le sortir bientôt pour la petite dernière! J'adore nos photos de rentrée avec cet objet qui se transmet avec son lot de souvenirs!

On est pas obligés de courir

La fast fashion c'est donner à nos enfants cette impression que tout est jetable : ton cartable tu l'as utilisé cette année, maintenant il est vieux et moche alors on va en acheter un autre. Hop on jette en même temps les bons souvenirs.

Mais avoir un vrai coup de coeur pour un petit cartable d'écolier, de le partager avec son enfant, de se réjouir à l'avance du fait qu'il va nous accompagner pendant 3 ans d'école maternelle, c'est une autre histoire.

Et cette histoire là, c'est celle que j'ai envie de raconter.

Mon petit cartable est solide, je sais qu'il va durer pendant toute la maternelle, il est fabriqué avec amour, je l'achète avec soin, je le choisi bien. C'est un objet symbolique, mon enfant devient un petit écolier. Ce petit cartable ce sera pour lui le symbole de ce passage, il y a de forte chances qu'il s'en souvienne longtemps.

Je vais choisir son premier petit cartable avec soin, en connaissance de cause : la couleur me plait-elle vraiment ? Est ce qu'il est à la bonne taille pour moi ? Qu'est ce que je vais mettre dedans ? Et comme il m'est précieux, j'en prend soin, tout comme je prend soin de toutes mes affaires d'école.

Acheter un truc solide c'est plus long à trouver

On doit regarder différents magazins, parfois rencontrer différents créateurs, on est obligé de réfléchir un peu à comment c'est fabriqué et à comment ça marche. On est obligé de faire appel à nos neurones !

Mais c'est pas mal de prendre du temps pour bien acheter, une seule fois ! Je suis contrariée de voir mes enfants jeter leur cartable en l'air, le pietiner pour aller chercher leur gouter, se bagarrer avec... et s'en servir de bouclier, ou de parapluie... et finalement renverser leur verre de grenadine dessus. Mais je suis bienheureuse de voir que malgré tout, leur petit cartable résiste et persiste !