Quand la chemise de bon papa devient la veste de Pépita

En 2010, lorsque j'ai créé ma première petite entreprise, je partais de l'idée de la chemise de papa usée aux manches et au col, que l'on transformerait en petite robe. J'avais abandonné cette idée pour plusieurs raisons, déjà l'achalandage en ancien vêtements n'était pas si simple. Et le temps de coupe à manipuler des anciens vêtements pour en fabriquer des nouveaux était si long qu'il me semblait difficile d'atteindre un seuil de rentabilité sans  proposer des cout exhorbitants à la vente.